Directeur musical de l’Ensemble Baroque de Limoges de 1991 jusque 2013, violoncelliste et gambiste de renommée internationale, soliste, chef d’orchestre et chercheur, Christophe Coin est reconnu comme l’un des plus grands et des plus créatifs musiciens de notre époque.

Invité régulier des grands orchestres internationaux, en tant que chef ou soliste, Christophe Coin fait partie des personnalités rares  qui façonnent peu à peu la musique d’aujourd’hui et de demain.

Né à Caen en 1958, il obtient en 1974, à l’âge de 16 ans, le premier prix de  violoncelle au CNSM de Paris dans la classe d’André Navarra. Il se perfectionne avec Nikolaus Harnoncourt à Vienne et Jordi Savall à la Schola Cantorum de Bâle.

Il joue ensuite au sein du Concentus Musicus De Vienne, puis avec Christopher Hogwood, avec qui il enregistre Purcell, Vivaldi et Haydn.

En 1984, il accompagne Rudolf Noureev pour la création de son solo sur la Troisième suite pour violoncelle seul de JS Bach.

La même année, il fonde le Quatuor Mosaïques et s’engageant dès lors sur la totalité de l’œuvre de chambre de Haydn, Mozart, Schubert et Beethoven. Ce travail approfondi du Quatuor s’étend également à la musique française.

Il est aussi professeur, chargé des cours de violoncelle baroque et de viole de

gambe au CNSM de Paris et à la Schola Cantorum de Bâle.