Mathilde Vialle

Née en 1988 dans le Sud-Ouest de la France, Mathilde débute son éducation musicale au piano à l’âge de 5 ans. Peu après, elle commence la viole de gambe et étudie au CNR de Bordeaux dans la classe de Paul Rousseau. Après avoir travaillé pendant deux ans auprès de Matthieu Lusson au CNR de Poitiers où elle a obtenu son DEM (diplôme d’études musicales), elle intègre le CNSM de Lyon dans la classe de Marianne Muller. Elle poursuit ses études auprès de Philippe Pierlot et Mieneke Van der Velden au Koninklijk Conservatorium à La Haye, où elle obtient un Master avec distinction.

Elle se produit au sein de diverses formations en France, Belgique et Pays-Bas telles que le Ricercar Consort (Philippe Pierlot), l’ensemble Correspondances (Sébastien Daucé), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Animaccordo (Ryo Terakado), Diabolus in Musica (Antoine Guerber), Capriola di Gioia (Bart Naessens), Amsterdam Baroque Orchestra (Ton Koopman), ou encore l’ensemble Les Timbres.

Elle se consacre largement au répertoire pour deux violes de gambe avec la violiste Myriam Rignol. Elle travaille très régulièrement avec la violoniste Alice Julien-Laferrière, avec laquelle elle se produit dans l’originale formation du duo violon/viole de gambe (Duo les Coloquintes), ainsi qu’au sein de l’ensemble Artifices, créé par cette dernière. Elle donne des concerts consacrés aux sonates de Bach pour viole de gambe et clavecin obligé avec la claveciniste coréenne Sungyun Cho.

Lauréate de concours internationaux, Mathilde obtient en septembre 2010 le 3ème prix au IVème Concours International musique ancienne à Schärding-Brunnenthal (Autriche). En mars 2011, elle obtient le 3ème prix et le prix du public au VIème Concours International Telemann à Magdeburg (Allemagne).

En octobre 2012, elle remporte le 1er prix au IVème Concours International Francesco Maria Ruspoli à Vignanello (Italie), puis un mois après, en novembre 2012, elle gagne le 2ème prix au Vème Concours International de viole de gambe Bach-Abel à Köthen (Allemagne).