Victor Julien Laferrière

Victor-Julien-Laferrière_2Victor Julien Laferrière

Né à Paris en 1990, Victor Julien-Laferrière débute le violoncelle avec René Benedetti, puis étudie au Conservatoire de Paris (2004-2008) avec Roland Pidoux, avant de devenir en 2009 l’élève d’Heinrich Schiff à l’Université de Vienne. Parallèlement, il prend part de 2005 à 2011 à l’International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa.

Il se produit alors avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France au festival du Printemps de Prague, au festival Olympus de St Pétersbourg avec le State Hermitage Orchestra, au Central European Music Festival avec le Slovak State Philharmonic Orchestra ainsi qu’avec le Czech Chamber Orchestra Pardubice, Pilsen Radio Philharmonic Orchestra, South Bohemian Chamber Philharmonic Orchestra.

Il est par ailleurs l’invité du Théâtre des Champs Elysées, de l’Auditorium du Louvre, la Cité de la Musique et la Salle Gaveau à Paris, des Sommets Musicaux de Gstaad, du KKL de Lucerne, de l’Opéra de Dijon, des festivals de Kuhmo (Finlande), Berne, Besançon, Deauville, de l’Orangerie de Sceau, des Serres d’Auteuil, de l’Epau, de l’Autunno Musicale di Caserta (Italie), EuroArt à Prague, Ticino Musica à Lugano. Il joue aux côtés d’Augustin Dumay, Renaud Capuçon, Adam Laloum, David Grimal, Christian Ivaldi, Raphaël Sévère, etc.

Victor est le soliste du Concerto de Schumann avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans, du Concerto de Haydn en ut au Festival al Bustan au Liban, du Concerto d’Elgar avec l’Orchestre Symphonique de Dijon, etc.

Un disque Brahms est paru chez Mirare avec le clarinettiste Raphaël Sévère et le pianiste Adam Laloum ; consacré aux deux Sonates pour clarinette et piano et au Trio avec clarinette (Mirare), cet enregistrement a reçu le Diapason d’or de l’Année 2015 et ffff de Télérama.

Son tout dernier enregistrement est paru en 2016, en sonate avec Adam Laloum : Brahms, Franck, Debussy (Mirare).

Victor Julien-Laferrière est soutenu par le Fonds Instrumental Français, est lauréat de la Fondation Groupe Banque populaire, et s’est vu décerner les Prix de la Fondation Safran pour la Musique 2013 et de la Fondation Oulmont 2012.