Nicolas BaldeyrouA moins de trente ans, Nicolas Baldeyrou fait partie des clarinettistes les plus demandés à travers le monde. Invité à se produire en soliste avec des orchestres comme le Bayerische Rundfunk, le Philharmonique de Tokyo, la Philharmonie de Prague, le Philharmonique de Saint-Petersbourg, ou différents orchestres français dont régulièrement l’Orchestre d’Auvergne, Nicolas s’est produit dans des salles telles que la Cité de la musique à Paris, Carnegie Hall le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, la Philharmonie de Cologne, le Konzerthaus de Vienne, le Mozarteum de Salzbourg ou le Concertgebouw d’Amsterdam où il est régulièrement invité. Parmi ses très nombreux partenaires de musique de chambre, citons Bertrand Chamayou, Michel Dalberto, Claire-Marie Le Guay, Alexandre Tharaud, Antoine Tamestit, Alexei Ogrintchouk, David Guerrier, Magali Mosnier, le Quatuor Modigliani, le Quatuor Ebène. Nicolas pratique également la clarinette classique et a collaboré avec le Concert d’Astrée et Emmanuelle Haïm, avec qui plusieurs projets sont désormais en cours.

Né en région parisienne, Nicolas est entré à quatorze ans au CNSM de Paris, dans la classe de Michel Arrignon, il y obtient en 1998 un premier prix à l’unanimité avec le prix spécial du jury, avant d’être admis dans la même classe en cycle de perfectionnement. Il a remporté le prestigieux concours de l’ARD à Munich en 1998 à 19 ans, le Dos Hermanas (Espagne) en 1999 et la ICA Young Artist Competition (États-Unis) en 2001. En 2003, Eric Tanguy lui dédie une composition pour clarinette seule, Capriccio, et Jacques Lenot écrit pour lui Tormentoso. Il enregistre ces deux pièces ainsi que d’autres chefs-d’œuvre du XXème siècle pour clarinette seule pour le label Intrada en novembre 2004, disque chaleureusement accueilli par la critique internationale. Un second disque consacré à Mozart, pour lequel Nicolas a invité à ses côtés Antoine Tamestit, Bertrand Chamayou, David Guerrier, Alexei Ogrintchouk et Julien Hardy est paru fin 2007, également chez Intrada. Cette sortie fut là encore accompagnée d’éloges unanimes de la presse. De 2004 à 2007, il est clarinette solo de l’Orchestre National de France après avoir occupé le même poste au sein du Mahler Chamber Orchestra de Claudio Abbado entre 2000 et 2001. Il fut également membre de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne dirigé par Bernard Haitink et Carlo Maria Giulini. Nicolas enseigne depuis 2007 comme professeur titulaire au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il a par ailleurs été choisi comme représentant exclusif de Buffet-Crampon.

Source : http://www.buffet-crampon.com/fr