Vendredi 22/09 – J. Vitaud , Y. Tanimura et S. Droy

CONCERT D’OUVERTURE DU FESTIVAL 2017

VENDREDI 22 SEPTEMBRE 2017 à 20 H 30

Piano & Chant

avec

Jonas Vitaud / piano – Yumiko Tanimura / soprano – Sébastien Droy / ténor

Au programme, les grands airs d’opéra français : Fauré, Debussy, Poulenc, Ravel, Gounod, Bizet …

 

Amour et opéra à  ArtignyYumiko Tanimura

Née à Kyoto au Japon, Yumiko TANIMURA obtient le premier prix de Chant à l’Université des Arts de Kyoto, puis s’installe en France en 2001, et effectue le cycle de perfectionnement au CNSM de Paris. Elle obtient également un diplôme de musique ancienne au CNR de Paris. Lauréate du Grand Prix du « Concours International Nadia et Lili Boulanger » à Paris en 2003, et demi-finaliste du « Concours Reine Elisabeth » à Bruxelles en 2004, elle reçoit le Premier Prix du « Concours International de Musique de Chambre de Lyon » en 2006.

Yumiko Tanimura a chanté le rôle de Gretel dans « Hänsel und Gretel » de Humperdinck à Osaka, Juliette dans « The little Sweep » de Britten au théâtre Biwako, la Première Fée dans « The Fairy Queen » de Purcell à Rouen, et s’est produite dans la création grecque du « Martyre de St. Sébastien » de Debussy à Athènes avant de triompher, à Osaka, dans  le rôle-titre de « Deidamia », dernier opéra de Haendel. En 2011, elle a préparé le rôle de Cléopâtre dans « Jules Cesar » de Haendel pour la tournée de Jean-Claude Malgoire et en 2012, le rôle de Berta dans « Il Barbiere di Siviglia »de Rossini à Tourcoing, également dirigé par Malgoire.

Elle a interprété un grand nombre d’Oratorios et de pièces de musique sacrée parmi lesquels « les Passions », « la Messe en Si » et des cantates de Bach, « le Messie » de Haendel, « la Messe en Ut » et « le Requiem » de Mozart, « La Création » et  « les Saisons » de Haydn, « le Requiem Allemand » de Brahms , « Elias » et « Paulus » de Mendelssohn… dans des festivals tels que la Folle journée de Nantes avec l’Orchestre Sinfonia Varsovia et la Folle Journée de Tokyo, sous la direction de Michel Corboz.  En 2008, elle a chanté  « Carmina Burana » au théâtre des Champs-Elysées sous la direction de Yutaka Sado.

Elle s’est également produite aux festivals de la Chaise-Dieu, de Vézelay, de Noirlac, d’Amiens avec l’orchestre de Picardie ainsi qu’à l’étranger : Genève, Lausanne, Copenhague, Valencia, Lisbonne, Kyoto et Tokyo… avec divers orchestres européens et japonais.

En 2006, elle a été nominée aux Victoires de la Musique Classique dans la catégorie  » Révélation Internationale ».

Passionnée de musique de chambre, elle donne de nombreux récitals dans des festivals tels que les Flâneries Musicales de Reims, l’Orangerie de Sceaux, le Festival de Deauville, ainsi qu’à Paris, Düsseldorf et Venise…  Elle chante à la Cité de la musique « Le Tombeau de Claude Debussy »  de Maurice Ohana sous la direction de Jean-Claude Pennetier, et participe à une production des Liebeslieder de Brahms mise en scène par Vincent Vittoz au théâtre de Chartres.

Enfin, elle collabore avec des compositeurs contemporains tels Gyorgy Kurtag et Henri Dutilleux.

Parmi ses projets à venir, le rôle de soprano solo dans “ Stabat Mater” de Poulenc avec le Kyoto Symphony Orchestra à Kyoto et un récital de lieder au festival de musique de chambre de Quimper.

Droy-Sebastien-03

Sébastien Droy

Né en 1975 à Reims, Sébastien Droy reçoit le Premier Prix de Chant au Conservatoire National de Musique de Paris en 2003. Il est titulaire d’une Maîtrise de musicologie de la Sorbonne, d’un CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat d’Etudes du Second degré) d’éducation musicale et d’un Premier Prix d’accordéon à basses chromatiques du Conservatoire de La Courneuve. Il participe, en tant que comédien-chanteur, au long métrage de Noémie Lowsky, Les Sentiments et chante à Lille dans une création lyrique de Graciane Finzi.
Parmi ses projets figurent Colombe de Damase à Marseille (janvier 2007), Fenton (Falstaff) à Tours (mars 2007),Belmonte (L’Enlèvement au sérail) à Saint-Etienne (avril 2007), Almaviva (Le Barbier de Séville) à Rennes (mai 2007) et à Nancy, Idamante (Idomeneo) et Jaquino (Fidelio) à l’Opéra National du Rhin…

 

 

Jonas Vitaud

Né en 1980, Jonas Vitaud commence le piano à 6 ans et l’orgue à 11 ans. Formé par Brigitte Engerer, Jean Koerner et Christian Ivaldi, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Paris quatre premiers prix (piano, musique de chambre, accompagnement au piano, JONAS-VITAUDharmonie).
Lauréat de plusieurs concours internationaux tant en soliste qu’en chambriste (Lyon, ARD de Munich, Trieste, Beethoven de Vienne), Jonas Vitaud se produit dans de prestigieux festivals : Roque d’Anthéron, Lille Piano(s) Festival, Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Pâques à Deauville, Folle journée de Nantes, Festival de la Chaise Dieu, Fêtes musicales de Nohant, Festival Chopin de Bagatelle, Richard Strauss Festival en Allemagne, Automne Musical de Caserta en Italie, iDans d’Istanbul, Summer Festival de Dubrovnik, French May à Hong Kong, Phillips collection à Washington…
Il joue dans toute l’Europe mais aussi en Russie, Iran, Chine, Turquie, Japon, Etats-Unis…

Jonas Vitaud se produit avec des Orchestres comme celui de Mulhouse, Toulouse (Orchestre du Capitole et Orchestre de Chambre), l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre Philarmonique de Moravie, l’Orchestre de la Radio de Munich, avec des ensembles vocaux (Sequenza ou les Solistes de Lyon) et de musique contemporaine.

Il réserve une place privilégiée pour la musique de chambre et joue avec des artistes tels Bertrand Chamayou, Sumi Hwang, Thierry Escaich, Christian-Pierre et Adrien La Marca, Adam Laloum, Victor Julien-Laferrière, le Quatuor Zaïde…

Passionné par les musiques actuelles, Jonas Vitaud a travaillé avec des maîtres de la création comme Henri Dutilleux, Thierry Escaich, György Kurtag, Philippe Hersant. Il crée plusieurs pièces de Christian Lauba (son triple concerto avec l’Orchestre de Mulhouse)… Ces rencontres ont été une source décisive d’inspiration et d’épanouissement artistique.

Son premier disque solo consacré à Brahms paraît chez Orchid Classics, un album salué par la critique (Supersonic Pizzicato award, 4 * BBC Music Magazine…).Jonas Vitaud enseigne au CNSMDP depuis 2013 (classe d’accompagnement et lecture à vue).

Jonas VITAUD est lauréat  de la fondation Natexis Banques Populaires, et artiste associé de la Fondation Singer Polignac (www.singer-polignac.org).

En janvier 2016, Jonas Vitaud sort son deuxième disque solo consacré à Henri Dutilleux et Franz Liszt avec le label NoMadMusic. Pour le centenaire d’Henri Dutilleux en 2016, il lui donnera un grand nombre d’Hommage. Il donnera de nombreux Hommages à Henri Dutilleux durant l’année de son centenaire en 2016 à l’Opéra de Limoges, l’Opéra de Vichy, Scènes Nationales de Douai et Arras, Londres…