Histoire

RENCONTRES MUSICALES DE CLERMONT DE L’OISE, DEUXIEME EDITION :

La deuxième édition des Rencontres Musicales de Clermont s’est déroulée du 23 septembre au 14 octobre 2016. Nous avons eu la joie d’accueillir autour de Camille Thomas, le Quatuor Modigliani, Beatrice Berrut, le Quatuor Chiaroscuro, le Quatuor Zaïde, l’ Ensemble Fragonard, Shigenori Kudo, Julien Libeer, Nicolas Baldeyrou et Yoko Kaneko.

Pour cette deuxième édition des Rencontres Musicales de Clermont, 9 octobre (224)
nous avons pu entendre et redécouvrir plusieurs chefs-d’œuvres de la musique de chambre de Mozart composés à Vienne entre 1781 et 1791, l’Âge d’or de la musique, comme l’a écrit Robbins Landon. En effet, cette décennie a vu naître un nouveau chef-d’œuvre de Mozart ou de Haydn tous les quinze jours environs.
Dès le concert d’ouverture, l’Ensemble Fragonard interprétera sur instruments originaux et en compagnie du clarinettiste Nicolas Baldeyrou et de la pianofortiste Yoko Kaneko trois œuvres composées par Mozart au cours de l’année 1786 : le « Kegelstatt Trio » (Trio de quilles) , la Symphonie n° 38 dite « de Prague » et le Quatuor en la majeur pour flûte et cordes.

Deux des plus beaux quatuors de Mozart ont également été interprétés par les Quatuors Zaïde et Modigliani lors de cette édition du festival.

Nous y avons retrouver la pianiste Beatrice Berrut pour un récital de piano consacré au sonates de Mozart et de Schubert ainsi que le Quatuor Chiaroscuro dans des œuvres de Beethoven (les Harpes) et Schubert (Rosamund). Camille Thomas était revenue en compagnie du Quatuor Zaïde pour jouer le célébre Quintette avec deux violoncelles de Schubert, immortalisé au disque par Pablo Casal au festival de Prades.

Nous avons eu enfin la joie d’accueillir l’un des plus grands flûtistes actuels, Shigenori Kudo à l’occasion d’un concert-hommage au flûtiste du siècle Jean-Pierre Rampal, en compagnie de la violoncelliste Camille Thomas et du pianiste Julien Libeer.


16 octobre (130)

L’édition 2015 a connu un véritable succès, accueillant près de 1.300 spectateurs tous enchantés par la générosité et la qualité des prestations offertes par les musiciens invités à se produire à l’occasion de la première édition des Rencontres Musicales de Clermont.

 

Naissance d’un Festival International de musique classique à Clermont

Entretien avec Cécile Grange, Présidente de l’association La Musicale de Clermont (juin 2015)

 

Vous avez décidé de  lancer un Festival International de musique classique à Clermont. Pourquoi ?

Nous avons noté un engouement certain lors de concerts organisés précédemment sur le secteur, parfois pour des musiques autrement plus difficiles d’accès que la musique « classique » : je pense aux concerts de musique contemporaine « Tisné » pour les Journées du Patrimoine par exemple.

En réalisant qu’en 1826, le plus illustre luthier français du XIXe siècle, Jean-Baptiste Vuillaume, avait épousé une jeune Clermontoise, Adèle Guesnet, ici même à Clermont de l’Oise, l’idée d’un Festival mettant en avant la lutherie (instruments à cordes) a pris forme.

Une Association (« La Musicale de Clermont ») a donc vu le jour en avril dernier, ayant pour but d’organiser, de promouvoir et de gérer ce Festival annuel International de musique classique baptisé « rencontres Musicales de Clermont ».

 

Pourquoi ce nom ?

Dans les rencontres Musicales de Clermont, il y a d’abord le mot « rencontre ».

C’est la rencontre des musiciens et du public, mais aussi la rencontre des musiciens entre eux, désireux de faire connaître au plus grand nombre  les plus grands chefs d’œuvres de la musique de chambre.

Quand et comment se déroulera le festival ?

Le 1er rendez-vous, où grands artistes et jeunes prometteurs vont donner le meilleur, aura lieu dès septembre prochain !

Six concerts sont programmés du 25 septembre au 16 octobre à l’église St Samson : récital de piano, duo, trios, quatuors se succèderont ainsi, mettant à l’honneur les plus grands compositeurs tels que Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelssohn et Brahms.

 

Quels artistes ont accepté de participer à ces premières  rencontres Musicales de Clermont ?

MarcZuili, le directeur artistique du Festival, a réussi à convaincre des artistes de 1er plan international à inaugurer ces 1ères rencontres Musicales de Clermont :

Christophe Coin (violoncelliste renommé), le quatuor Chiaroschuro (l’un des plus talentueux quatuors à cordes de la scène internationale, basé à Londres), la jeune Camille Thomas (nominée Victoires de la musique 2014), et d’autres…

Nous accueillerons aussi une jeune et très prometteuse pianiste suisse, Beatrice Berrut, déjà connue sur la scène internationale, qui se produira seule lors d’un en récital, en duo avec Camille Thomas au violoncelle et avec le trio St Exupéry, dont le violoniste, Francesco del Angeli, est 1er violon de la Scala de Milan.

Quels sont vos soutiens ?

La municipalité de Clermont en premier lieu nous soutient ! Nous comptons aussi sur le département et la Région Picardie.

Nous démarchons par ailleurs des sponsors locaux qui veulent soutenir un projet ambitieux et passionnant, ayant des retombées sur la ville de Clermont .

Nous vous espérons nombreux à nos côtés pour profiter de ce Festival !

 

Cécile Grange, Présidente de « La Musicale de Clermont »


Laisser un commentaire